Peux-tu te présenter en quelques lignes ?
Je m appelle Liza j’ai 32 ans, en couple depuis 5 ans avec mon Mathieu et je suis enceinte d’une petite fille prévue  pour le début d’année .

Quel a été ton parcours pour devenir mère?
J’ai commencé à essayer de tomber enceinte en novembre 2014. En mars 2016, je découvre que mes trompes sont bouchées et que je dois faire des FIV.
J’ai donc fait en tout  4 FIV avec un parcours PMA pas évident.

Quelle a été ta réaction quand tu as appris que tu allais recourir à une PMA ?
J’ai écris un texte sur ce jour là qui s’appelle « seule au monde » vous pouvez le lire sur mon blog (lien de l’article de Liza ICI).  Mais oui, je me suis sentie seule au monde et très très mal.

Quelle a été ta réaction quand tu as appris que tu étais enceinte ?
J’ai appellé ma belle sœur car j’étais aux urgences à cause d’une hyperstimulation modérée causée par le traitement FIV. Ca s’est déclenché du fait que j’étais enceinte.
Comment dire? J’ai pleuré… j’ai dit «mais je suis pas prête »… j’étais sous le choc mais si heureuse. C’était trop fort et trop d’émotions d’un coup. J’avais du mal à réaliser que mon cauchemar était peut être fini.Quelle a été celle de ton mari ?
Il a pris une bière direct et était heureux et sous le choc …C’était tellement génial!

Comment vis-tu ta grossesse ?
Super bien, je profite de chaque jour et depuis le début, je pense positif. Les trois premiers mois, j avais la nausée mais pas de vomito. Après, je devais faire 6 semaines de piqûres de lovenox pour ma circulation du sang. Merci l’hyperstimulation! Mais après, j’ai eu beaucoup de chance et jusqu’à aujourd’hui j’ai une grossesse au top.Et j’adore ça!

Qu’est-ce que ta grossesse a changé dans ta vie ?
La grossesse m’a apporté la paix et je me sens enfin moi- même. C’est la meilleure récompense du monde après tout ce que nous avons vécu. Je suis heureuse et épanouie.  Je sais la chance que j’ai d’être enceinte.

Qu’est ce que tu préfères dans la grossesse ?
J’adore sentir ma fille bouger.  Au début, ça me faisait bizarre maintenant je la cherche et veux la sentir dès que je me pause. Préparer son nid et ses affaires est juste un bonheur total et j’aime tellement ça . J’ai rêvé de ce moment tellement de fois.
Voir mon mari heureux et lui offrir ça, c’est magique. Ça me rend si heureuse.

Ce que tu aimes le moins ?
Le fait que tout le monde donne son avis tout le temps sur tes décisions ou ce que tu fais. D’un coup, tout le monde se permet de dire ce qu’il faut faire ou pas, ce qui est bien ou pas pour ton bébé . C’est assez lourd et même insupportable. Surtout quand tu n’as rien demandé. C’est la chose qui m’énerve le plus enceinte, les réflexions à la con sur tout et n’importe quoi.
Bref, j ’aimerais juste que les gens restent plus à leur place et s’occupe de leurs affaires. Ça serait vachement bien ça lol!

Pourquoi avoir décidé de partager ton parcours de PMA ?
Parce que je sais à quel point on peut se sentir seule. Et je voulais transmettre mon vécu pour donner espoir et si ça peut aider et bien je serais la plus heureuse. Je sais comme c’est difficile d’être dans ce parcours et le partager est devenu un peu comme une mission pour moi. Pour que ce soit moins tabou et peut être pour que l’entourage se rende compte aussi de tout ce que ça implique.
J’ai vu des salles d’attente bondées et j’ai vu des regards gênés . Je veux briser le tabou et enlever ce sentiment de honte . Et donner de l’espoir et de la force aux couples et aux femmes.

Est-ce qu’il y a une chose que tu aurais aimé savoir dès le début ?
De faire attention à qui on confie notre parcours. Je ne regrette rien car c’est une aventure incroyable. Mais j’aurais dû voir plusieurs médecins et plus me renseigner avant de me jeter la tête dans la gueule du loup. Donc oui il y a des bons et des mauvais dans tout. J’aurai aimé être plus vigilante là dessus. J’aurais sûrement gagné du temps et de l’énergie.

Qu’as-tu envie de dire aux personnes qui connaissent ce même combat pour devenir mère ?
J’ai écrit un article sur mon blog « mes conseils de petites guerrière » ; à lire ICI et j’en ferai d’autres. Mais n’oubliez pas de vivre et de vous aimer très fort.

Comment te projettes-tu dans ton rôle de mère ?
Je me projette de dingue, j’en rêve mais je sais que la réalité sera ce qu’elle sera alors on verra mais je suis très positive et je ne me prends pas la tête . Pas de pression, on fera comme on le sent sur le moment.
J’attends que ça : commencer cette aventure. Je verrai au fur et à mesure je vis au jour le jour et step by step. Mais je vais m’occuper à fond de ma fille et profiter pour écrire sur mon blog en attendant son arrivée et écrire après aussi.

As-tu des appréhensions ?
Oui, celle de perdre la fusion que j’ai avec mon homme. Je sais qu’on va se manquer car je vais beaucoup m’occuper de ma fille mais on y arrivera je n’ai pas de doute.

Quels sont les moments qu’il te tarde de vivre, de partager ?
Déjà de la rencontrer; de voir ma fille dans les bras de mon homme et de commencer notre vie de famille à trois. Et de vivre notre premier voyage en famille.

Comment imagines-tu ta vie dans 10 ans?
Aucune idée;  il se passe tellement de choses en une année. j’espère que je serai heureuse et en bonne santé ainsi que ma fille et mon homme. J’espère que l’avenir de notre planète ne sera pas en mode “fin du monde”. On verra bien.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?
D’être heureuse.

Quelles ont été les conséquences de votre parcours PMA pour ton couple ?
Ça nous a renforcés de fou et prouvé qu’on était un couple sacrément solide. Il y a des hauts et des bas évidemment, nous ne sommes pas parfaits. Mais on s’aime comme jamais et on sait la chance qu’on a d’être ensemble lui et moi. C’est mon mari, mon ami, mon amant, mon pilier. On est très très fusionnels.

Quelles sont tes recommandations pour préserver le couple pendant ce parcours ?
Voyager, profiter , vivre, faire l’amour, s’aimer fort se faire des surprises. Ne pas s’oublier.
Entre les protocoles surtout. Rendez-vous sur mon blog pour les détails ::-)

Si tu avais une baguette magique…
Je ferais en sorte que la terre ne soit plus polluée, que la violence ne soit plus de ce monde. Et qu’il n’y ait plus de maladie.
Que la paix soit partout.

Le mot de la fin: 

« Ne jamais cesser de rêver, toujours y croire »

 

Mille mercis Liza pour cet échange. Bravo pour ton combat et pour ton blog qui lève le voile sur un sujet tabou et pourtant si répandu.

Je te souhaite un bonheur infini avec ta fille & ton mari.

Pour toutes celles qui vivent cette épreuve, dans l’ombre ou la lumière, j’espère qu’elles reprendront un peu d’espoir, grâce à Liza.

Pour découvrir le Blog de Liza, “PMA pour mon miracle”, c’est ICI:
Et pour suivre son univers au quotidien, c’est ICI

 

Merci à vous d’avoir pris le temps de lire ces mots, en espérant qu’il vous ont transportés dans de doux souvenirs ou dans une belle projection ♡

Emilie.